• Alain Reynaud

Destination Beaujolais | A la découverte du Beaujolais en famille



Le Beaujolais se découvre de plusieurs manières :

Le Beaujolais, on connait, nous y avons fait notre premier reportage pour Corawine à la cave du château de Chenas alors que Marie était enceinte de Timothé. Depuis nous avons également réalisé des images pour Franck Juilllard et Arnaud Aucoeur pour qui nous continuons à travailler aujourd'hui.

Nous avons donc décidé cette fois de nous attarder un peu plus dans cette région que nous ne connaissons finalement que par le biais du travail et que nous n'avons jamais pris le temps de sillonner. Un petit passage par l'office du tourisme Villefranche sur Saône et nous voici armés pour cette nouvelle aventure. Nous commençons néanmoins par 2 jours à Villié-Morgon où oeuvre la famille Aucoeur.

Comme Mélanie et Arnaud Aucoeur ont 4 enfants, les notre sont ravis car ils peuvent jouer pendant que papa et maman travaillent.

Une fois le travail terminé, nous pouvons enfin respirer un peu et partir à la découverte de cette fabuleuse région. Mais que faire dans le Beaujolais me direz-vous ? Et bien visiter quelques endroits plutôt sympas, et c'est tout d'abord sur les bords de la Saône que nous allons nous échouer, à Belleville plus précisément où les quais ont été aménagés en parc, entre une guinguette et une carrière. Très peu de monde ce jours là et aucune difficulté à garer le camping-car, le parc est vaste et il y règne une tranquillité sereine.

Pour tout dire comme Timothé s'est endormi, on profite d'un peu de temps calme.

Touroparc un parc pour les petits et les grands

Le lendemain nous avons décidé d'emmener les enfant à Touroparc, un parc animalier situé à Romanèche-Thorins, à peine à quelques kms de l'endroit où nous avons passé la nuit. Sans être de grands fans de parcs zoologiques, il faut reconnaître deux petites choses, premièrement, la découverte d'animaux exotiques éveille la curiosité des enfants et ça leur apprend pleins de choses. Deuxièmement nous avons remarqué que ce parc était aussi un parc d'attractions et que les enfants pourraient s'y dégourdir les jambes après avoir passé 2 jours à nous attendre. C'est une heureuse idée que nous avons eu là parce qu'effectivement il y a une multitude de choses à faire, il aurait presque fallu y passer une journée supplémentaire... Ce zoo est vraiment fait pour les enfants: animaux, serres, volières, manèges, petits trains... et toutes ces animations sans avoir à payer de suppléments, c'est vraiment fait pour les familles !

Autre avantage, on peut ressortir du zoo entre midi et deux pour aller manger au camping-car, ce qui représente une belle économie quand on sait ce que coûte la restauration dans les parcs d'attractions. le parking est vaste, ombragé et il y a de la place pour tout le monde, au final l'après-midi nous retournons faire des attractions avec les enfants et manger des glaces, ils sont enchantés et nous sommes des parents comblés.

Clochemerle : du mythe à la réalité

Connaissez-vous Clochemerle ? Certainement me direz-vous, c'est une expression qui appartient au langage commun et que l'on utilise pour qualifier les faits divers romanesque encore aujourd'hui. En revanche, la chose que nous ignorions totalement, c'est que ce village n'existe pas dans la réalité, mais seulement dans les écrits de Gabriel Chevalier, qui l'a tellement bien situé, que le village de Vaux-en-Beaujolais en a fait sa propre histoire et a donné vie à la légende. Situé à quelques kms au Nord-ouest de Villefranche sur Saône le village est de suite reconnaissable par ses fresques murales.

"Clochemerle, ou Vaux en Beaujolais est un célèbre village haut perché situé au coeur du vignoble du Beaujolais. Il doit son nom au roman de Gabriel Chevallier qui est un éloge de la truculence, de la joie de vivre et de la bonne humeur. Il connu un succès retentissant dès sa parution en 1934."

Nous arrivons en fin de journée au beau milieu d'un rassemblement de Harley Davidson où nous trouvons une place pour garer notre camping-car sur le petit parking du village. Voilà qui commence bien pour l'arrivée dans ce village haut en couleur comme en attestent les photos que nous avons ramenées.

Nous avons été accueillis à l'office du tourisme par Amandine, une charmante animatrice qui vous donne une envie irrésistible de vous plonger dans la lecture du livre dont elle est intarissable. Vous pourrez par ailleurs trouver toute la bibliographie de Gabriel Chevalier dans son petit office. On visite le village à l'aide d'un jeu de piste très ludique pour les enfants puisqu'il faut trouver des endroits à l'aide d'anecdotes et devinettes qui vous mènent d'un point à un autre, une excellent façon de faire jouer les petits et de les intéresser à la culture locale.

Quitte a être dans le Beaujolais, allons découvrir les vins. La cave de Clochemerle à ceci d'exceptionnel qu'elle est tenue par des bénévoles et des viticulteurs, c'est une associations qui gère le lieu :

La Cave de Clochemerle est la vitrine des vignerons de Vaux en beaujolais. Elle est gérée par un conseil d’administration, composé de viticulteurs. Pour la sélection des vins, une commission de dégustation se réunit pour choisir, parmi les échantillons proposés, des vins nouveaux, des vins de garde, des rosés et des blancs. Parmi les vins de garde il est choisi une cuvée plus structurée qui deviendra la cuvée « Ponosse » de l’année, en hommage au curé du roman « Clochemerle » L’accueil à la Cave est assuré par des responsables qui connaissent le terroir, le vin et les curiosités touristiques de notre belle région. A tour de rôle, les viticulteurs de Vaux en beaujolais assurent des permanences pour garantir l’authenticité de leurs produits. Ils sont fréquemment aidés par des volontaires habitants la commune contribuant à maintenir l’esprit de Clochemerle

L'endroit se veut pittoresque et orné de nombreux tableaux reprenant les scènes de la BD de Clochemerle. Les vins y sont fort agréables et rondement menés, les blancs sont à base de Chardonnay comme il se doit et s'ils manquent un peu de longueur ils sont sans fausses notes. On a même le plaisir de goûter quelque bulles rafraîchissantes à souhait. Les rouges quant à eux sont à base de Gamay, le cépage endémique du Beaujolais et ont une jolie vivacité qui permet de les boire frais. La dégustation s'accompagne forcément d'une belle assiette de fromages de chèvre locaux que les enfants engloutissent en un rien de temps en buvant un jus de raisin artisanal.

Une bonne étoile à placé sur notre chemin, c'est-à-dire entre la cave et le camping-car, un food-truck qui propose de la cuisine d'inspiration italienne, avec tout un tas de choses autres que les traditionnelles Pizzas, qu'ils font par ailleurs très bien. Des tables sont à disposition sur la place du village, nous décidons de profiter de cette soirée et de ce décors pour le moins original.

Nous étions attendus au camping "les portes du Beaujolais" mais finalement nous n'avons pas passé la nuit devant le camping vue l'heure tardive de notre arrivée, ce qui finalement ne change pas grand chose à notre nuit. Au petit matin, je découvre le camping où je suis accueillis par Vincent qui m'accueil tout sourire de m'affirme qu'il nous aurait ouvert même en pleine nuit. Il est souriant et joviale et me parle de sa région comme un livre ouvert. Une chose me tape immédiatement à l'oeil, c'est la première fois que je rentre dans un accueil de camping et que j'y vois autant de vins soigneusement sélectionnés et une grande quantité de verres à vin à la vente. "Oui Monsieur, ce n'est pas parce que nous sommes dans le Beaujolais que le vin se boit dans un gobelet en plastique tiré du cubi !" Ici il y a un réel esprit du vin, une vraie connaissance des vignerons et un homme qui ne tarit pas d'éloge sur les vins qu'il a choisit lui-même. Il les accompagne d'une belle sélection de fromages de chèvre, de charcuterie locale, de miel et de confitures artisanale de Philippe Bruneton. ici le camping ne fait pas dans la dentelle, les clients sont des épicuriens connaisseurs et votre hôte également.

C'est donc avec un panier rempli de victuailles que je repars goguenard retrouver ma troupe pour un petit déjeuner pantagruélique !

A la découverte des Pierres dorées

Ce que nous connaissions du Beaujolais, s'arrêtait jusque là aux grandes appellations, Moulin à vent, Morgon, Saint-Amour etc... et nous nous contentions d'en savoir suffisamment sur la partie qui nous intéresse, à savoir le vin. Mais il existe un village classé parmi les plus beaux villages de France, un village avec un nom aussi compliqué à l'orale qu'à l'écrit, mais un village où visiblement il y fait bon vivre. Il s'agit du village de Oingt et ne croyez pas que j'ai bu trop de Beaujolais avant d'écrire ce nom on ne peut plus original.

On dit du Beaujolais des Pierres Dorées que c'est " la petite Toscane Beaujolaise " du fait de ses villages construits à partir d'une pierre ocre jaune qui joue avec les reflets du soleil. Elle offre toute une gamme de teintes chaudes, desquelles se dégage une ambiance méridionale.

Et c'est vrai qu'ils sont attachants ces villages aux pierres jaunes qui donnent une douce sensation d'Italie. Nous ne saurions que trop vous conseiller d'aller y faire un tour, une multitude d'artistes et d'artisans vous ferons découvrir leurs talents.

Nous mangeons au restaurant "la Feuillée" à Theizé qui semble être la bonne table familiale du coin qui a trouvé repreneur récemment, une cuisine à l'ancienne avec de délicieuses cuisses de grenouilles et un oeuf meurette de bon acabit. Le service, quant à lui, est en rodage dirons-nous, nous quittons l'établissement à 15 h sans avoir eu nos desserts ni de café, mais 3 heures à table avec 2 enfants, ça devient ingérable et visiblement le serveur au demeurant fort sympathique nous a quelque peu oublié...

Retour au camping pour une soirée tranquille où les enfants peuvent courir et se défouler sans risque. Pourquoi avoir choisit le camping plutôt que l'air Camping-car park situé à quelques km seulement et parait-il très bien faîte ? Pour des raisons purement de bien-être familiale, le camping offre l'avantage d'avoir une piscine et une multitude de jeux pour les enfants, c'est un peu plus facile pour se faire des copains et aussi plus rassurant pour les parents. Question pratique, les emplacements sont larges, il y a une aire de vidange et les sanitaires sont très propres. Une série de bungalow en bois se fondent dans le paysage, et pour certain offrent un design pour le moins original.

Villefranche sur Saône en mode marché du lundi

Le marché couvert de Villefranche sur Saône est un marché très prisé des habitants, le lundi il s'éparpille en plein air partout autour des halles pour un grand déballage de textile et autres camelots venus vendre les derniers trucs à la mode qui vous faciliterons la vie... Peut-être !

Le camping-car présente plein d'avantages, mais il a un inconvénient majeur, il n'aime pas trop la ville, et la ville le lui rend bien, rare sont les villes qui prévoient un parking à camping-car proche du centre ville, mais mon côté fine gueule m'incite tout de même à aller y jeter un oeil. Aussi pour trouver une place où se garer avec un véhicule de 7m50, le jour du marché, ce n'est pas une mince affaire, d'autant que nous nous sommes levés tard et que la troupe a mis du temps à se mettre en route... Nous finissons par nous garer dans une rue peu passagère, mais il n'est pas loin de midi et la chaleur commence à se faire sentir. Nous faisons néanmoins la découverte de cette jolie petite ville et de sa mairie entièrement rénovée. Nous faisons un tour au marché qui se trouve juste derrière la mairie, mais on nous fait rapidement comprendre que faire des photos ou filmer n'est pas franchement bienvenu... Nous faisons donc un peu de tourisme et achetons quelques vêtements pour les enfants, le choix est vaste, mais nous reviendrons un dimanche car la plupart des boutiques à l’intérieur des halles étaient fermées or ce qui m’intéresse c'est avant tout les produits du terroirs comme les andouillettes de veau de chez Bobosse, c'est une chose qu'il faut avoir goûter une fois dans sa vie pour se rendre compte..

C'est à la Brasserie la Chapelle que nous mangeons, un endroit qui non content d'être beau et original, abrite une famille de restaurateurs très enjoués et franchement sympathique. On y mange une cuisine résolument familiale et sans chichi, mais la bonne surprise c'est quand la patronne nous demande si on veut monter voir en haut de la tour, derrière les grilles fermées à clé... C'est trop tentant, elle nous confie les clés et nous voici sur les toits de Villefrance-sur-Saône pour une petite visite.

Le temps de faire quelque clichés et nous repartons pour aller visiter la ville en mode Randoland, une petite rando familiale avec des questions adaptées aux enfants qui peuvent ainsi découvrir les joies de la ville en s'amusant.

Nous décidons d'aller finir la journée à St-Jean-des-Vignes et découvrir le site des Pierres folles qui parait-il réserve des surprises aux enfants. Je l'avoue, nous sommes plus à l'aise à la campagne qu'à la ville, et c'est avec délice que nous découvrons ce charmant village de St Jean des vignes accroché à sa petite colline, avec sa Madone qu'il faut aller découvrir à pied après une petite côte bien raide.

Nous sommes arrivés un peu tard sur le site des Pierres folles, mais comme le site reste ouvert nous avons quand même pu profiter des extérieurs et faire une jolie balade riche en information historique et botanique. Les enfants quand a eux se sont éclatés comme des fous avec un vieux dinosaure qui fait office de toboggan.

Pour notre dernière nuit dans le Beaujolais, nous choisissons une étape France Passion qui nous amène au domaine du Gros Bost chez Lucien Cherpaz. L'homme est pressé lorsque nous arrivons chez lui, il part à une réunion et part en nous laissant une bouteille de blanc et une bouteille de rouge de 2009, nous allumons le BBQ et laissons le coucher de soleil faire le reste. Si nous n'avons pas pu passer chez Bobosse, nous avons néanmoins trouvé une andouillette de belle facture qui grille gentiment tandis que nous goûtons les vins de ce monsieur qui nous rejoint plus tard dans la nuit pour partager un de ces précieux moment que nous aimons tant où chacun raconte sa vie autour d'un verre en prenant garde a ce qu'il ne soit jamais vide..

.

Notre visite en Beaujolais touche à sa fin au petit matin, il nous faut reprendre la route vers le Sud, nous espérons que ce voyage vous donnera envie de pousser le portes de cette jolie région viticole, gastronomique et touristique, quand à nous c'est promis, nous reviendrons avec plaisir.

Ce blog trip en camping-car a été rendu possible grâce à Céline de Destination Beaujolais et nous tenons à la remercier d'avoir pris le temps de nous préparer ces itinéraires.

Prochaînement vous pourrez également voir notre vidéo du Beaujolais sur notre chaîne Youtube ! Abonnez-vous pour ne rien manquer !

#visitebeaujolais #tresbeaujolais #feelbeaujolais

#Blogtrip #Beaujolais #tresbeaujolais #visitebeaujolais #feelbeaujolais #leBeaujolaisencampingcar #voyagerenFranceencampingcar #Blogtripcampingcar

123 vues
  • White Facebook Icon
  • YouTube - Grey Circle
  • White Instagram Icon
  • Blanc Pinterest Icône
IMG_9048b
divers-92
beauduc2 009
tarifa-33-2
beauduc 095
gibraltar-60
beauduc2 022
IMG_9028b
A PROPOS

Nous sommes un couple de photographe et Filmmaker basé dans le sud de la France. Nous vous proposons de partager un peu de nos voyages et un peu plus...un peu nos voyages

 

En savoir plus...

 

Destination Camping-car

- FRANCE -

Tél : 06 03 90 82 78 email : destinationcampingcar@gmail.com