Norvège | Destination camping-car | Vanlife

La Norvège

On a raté le Cap Nord

Une fois sur la lancée on a envie de toute découvrir de la Scandinavie, et on se demande même s'il faut partir faire ce voyage avec une date de retour. Prendre son temps semble être le leitmotiv de ces pays, on croirait que tout s'y passe au ralenti que le temps n'a pas d'importance et que seul compte la beauté des paysages. On a trouvé dans ce pays une foule de gens partis vers le Nord avec pour seul but le Cap Nord et les Lofotens, tous sont partis par la Suède et revenus par la Norvège, qu'ils soient en van, en fourgon, en camping-car ou en 4x4. Nous avons comme à notre habitude choisis le chemin inverse, mais était-ce une bonne idée ou faut-il savoir changer ses objectifs ? On vous raconte tout dans ce nouvel article !

Sommaire :

Challenger 367 GA 2019

Motorisation : Fiat 160 Ch

Longueur : 7m46

Largeur : 2m35

Hauteur : 2m89

Poids : 2954 kg 

Notre véhicule

Camping-car Challenger 367 GA

Se rendre en Norvège

 

Si vous avez lu nos précédents articles sur le Danemark et la Suède vous savez que nous sommes passés par la côte Ouest de la Suède. C’est un choix que nous avons gardé malgré les retards successifs que nous avons accumulés. Tim s’est abîmé un pied en Alsace et une infection de sa blessure nous a obligé à ralentir notre voyage. Marie s’est coincé le dos pendant la traversée de l’Allemagne et nous avons du coup fait une halte plus longue au Danemark (que nous avons apprécié). Et puis il y a eu ce coup de vent à Copenhague qui nous a arraché notre auvent et nous avons bien pensé à faire demi tour devant tant d’incidents en ce début de voyage et nous avons compris que nous n’étions plus dans les temps pour aller au cap Nord. Il fallait prendre un décision, après plusieurs discussions avec d’autres voyageurs nous affirmant qu’après le 15 Août le Cap Nord c’était de la pluie et de la brume et que ça ne valait pas le coup d’autant qu’en passant par la Norvège les temps de trajets étaient multiplié par 3 à cause des limitations de vitesse nous avons choisis de visiter le sud de la Norvège pour cette fois et de re-programmer un voyage sur le Cap Nord une autre fois. Si vous souhaitez éviter de perdre du temps et passer plus de temps en Norvège, la solution est donc de vous rendre à Frederickshavn au Nord du Danemark et de prendre le bateau pour Oslo avec la Stena Line par exemple, en tout cas nous vous conseillons d’aller plutôt sur les sites des compagnies maritimes plutôt que sur celles des vendeurs de billet qui prennent une marge supplémentaire sur chaque traversée, le mieux étant toujours de comparer.

CHALLENGER-last.png
 

Par la

route

La route :

En Suède, les véhicules immatriculés en Suède ou à l’étranger sont tous soumis à des péages dans les villes de Stockholm et de Göteborg. A Stockholm, ils ont été mis en place pour fluidifier la circulation dans le centre-ville alors qu'à Göteborg, c'est davantage pour des raisons environnementales. 

Lorsqu'un véhicule franchit un péage (routier ou au niveau des viaducs), ce passage est enregistré et, dans un délai d’un mois, une facture est envoyée directement au domicile du propriétaire. Pas besoin donc de s’arrêter pour payer sur place.

Les péages de Stockholm et Göteborg sont en service du lundi au vendredi entre 6h00 et 18h29. Le prix varie de 9 à 22 SEK en fonction de l’heure et du lieu. Le prix total est plafonné à 60 SEK par jour. Vous pouvez circuler gratuitement le week-end, les jours fériés, la veille des jours fériés, ainsi qu’au mois de juillet.

 

par la

mer

Le bateau :

Attention en arrivant sur internet c'est la jungle des tarifs, ça change toutes le heures et il y a une multitude de prestataires qui affirment être les moins cher, mais au final il faut aller sur le site de la compagnie maritime qui gère les navires et c'est là que vous obtiendrez les meilleurs tarifs. Il n'apparaissent hélas pas en première page sur le moteurs de recherche, mais voici le liens :

http://bit.ly/3aUgtiQ

photo-oslo-visit-norway2.jpg

OSLO

Paris > Oslo : 1952 km

Capitale de la Norvège

Réputé pour ses espaces verts et ses musées.

673 469 habitants

Notre itinéraire en Norvège

 
itineraire-Norvege.jpg
 

OSLO :

Oslo est la capitale de la Norvège. Elle est située sur la côte sud du pays, au fond du Oslofjord. Elle est réputée pour ses espaces verts et ses musées, dont la plupart se trouvent sur la péninsule de Bygdøy, notamment le musée norvégien de la marine et le musée des navires vikings, dans lequel sont exposés des navires vikings du IXe siècle. L'Holmenkollbakken est un tremplin de saut à ski offrant une vue panoramique sur le fjord et un musée du ski.    (Source : Google)

Nous sommes arrivés à Oslo par un jour de pluie et ici quand il pleut, il pleut… Nous voulions un coin tranquille et la ville généralement nous séduit assez peu, toujours grâce à Park 4 Night nous avons trouvé l’endroit qui nous convient pour pouvoir se balader un peu et faire le point. C’est un immense parking près d’un lac où tous les sportifs de Osla débarquent le samedi pour venir courir, nager, pagayer, promener, bref un endroit plutôt calme en semaine où l’on retrouve quelques camping-cars, car cet endroit à un avantage majeur, non seulement il est gratuit mais en plus il y a le terminal du tramway qui est juste à l’entrée, on n epeut pas rêver mieux. http://bit.ly/2wc0Rr4

Nous en avons profité pour aller faire le tour du lac (6km) et là nous avons compris que nous n’étions pas fait dans le même moule que les Norvégiens. En effet malgré la température de l’eau certains traversent le lac à la nage sur la longueur, d’autres courent sous la pluie en T-shirt quel que soit le volume d’eau qui tombe du ciel, la pluie ne les inquiète absolument pas, et s’il sont entrains de pique-niquer, ils ne partent même pas se mettre à l’abri, ne sortent pas un parapluie, ne mettent pas une capuche, ils continuent comme si de rien n’était alors que nous courons nous réfugier au chaud…

A savoir : 

  • Malmö mise activement sur le développement durable et fait figure de leader Européen dans ce domaine. Il y a énormément de quartiers neuf reconstruits sur d’ancienne terrains industriels délabrés.

“Considérée aujourd'hui comme l'une des villes les plus vertes d'Europe, Malmö a réussit son pari du développement durable et des énergies renouvelables. Si vous êtes de passage à Malmö voici nos recommandations de promenades pour prendre un bon bol d'air frais et dans un environnement apaisant.”

  • C’est une ville très culturelle avec un Opéra, un théâtre, un musée d’art moderne,  

“Malmö vous présente un large éventail culturel : musées, théâtre, comédie musicale, danse... Vous n'avez qu'à choisir ! Le clou du spectacle est sans doute le Festival de Malmö qui se tient fin août. C'est une véritable fête à laquelle tout le monde est invité. Au programme : spectacles et arts de rue, danse, musique live et dégustation de spécialités culinaires aux quatre coins de la ville. Pourquoi ne pas venir y passer une journée ?”

  • C’est également une ville gastronomique où vous pourrez faire de jolies découverte, mais attention le prix des restaurants en Suède est assez dissuasif…

  • A noter, un très belle initiative qui a été mise en place et qui s’appelle “A slice of Swedish hospitality” http://www.asliceofswedishhospitality.com/ et qui vous propose tout simplement de vous faire inviter par une famille Suédoise et partager un repas !

Nous n’avons hélas pas pu prendre le temps d’aller visiter le sud et ses falaises de calcaire… Ce sera pour une prochaine fois.

Suède

La côte Ouest balayé par les vents, reste fraîche en été, les paysages y sont grandiose  et changent de Fjord en Fjord

 

Göteborg

Göteborg est de plus en plus réputée dans le monde entier pour ses restaurants de classe internationale, sa vie culturelle bouillonnante, ses occasions de shopping et sa vie nocturne animée. L’archipel qui s’étend juste à l’extérieur de la ville, avec ses milliers d’îles et d’îlots vierges, sa vie insulaire et sa culture si caractéristique, font de Göteborg et de la côte ouest de la Suède une destination irrésistible.

Je crois que nous n’avons pas passé assez de temps à Gotebörg, pour tout dire nous ne nous y somme arrêté que peu de temps, à l'aller et pour notre retour par le bateau, pressés que nous étions de parcourir la côte et de s’éloigner des villes. Pourtant Göteborg hormis son port et ses portes containers géants, ne manque pas de charmes et d’attractions.

On y trouve un festival International du film, un festival de musique, un festival de la culture, des musées, des restaurants, des parcs mais également un parc d’attractions en centre ville (si jamais vous avez raté les jardins de Tivoli à Copenhague) et un patrimoine architectural impressionnant puisque la ville a été fondée en 1621 par des urbanistes Hollandais…  bref tout ce qu’il faut pour qu’une ville soit agréable…

Côté gastronomie les fruits de mer et les poissons y ont une place importante vous vous en doutez, mais ce sont à priori les huîtres qu’il faut absolument goûter… Et si vous aimez les restaurants étoilés et les tables gourmandes vous ne serez pas déçus.

 

Pilane

Mais c’est à Pilane que nous avons décidé de jeter notre dévolu. Nous avions entendu parlé de ce musée à ciel ouvert et de ses oeuvres gigantesques. 

L’endroit est pittoresque, on y arrive pas par hasard, et le GPS vous sera indispensable. Le parking ne paye pas de mine et nous y sommes accueillis par un charmant couple sans âge qui nous indique la marche à suivre.

Comme nous arrivons en fin de journée nous avions peur que l’endroit soit fermé mais ils nous laissent entrer et nous pouvons profiter pleinement du site en nous prévenant que l’on ne peut pas dormir sur place. 

Le tarif est un peu cher 20€/pers mais gratuit pour les enfants.

Je ne sais pas si l’art moderne est votre truc, mais moi ça me fascine de voir ce qui peut sortir de la tête des artistes et ici les oeuvres sont monumentales pour la plupart bien qu’il y ait des choses plus modestes. 

Nous avons passé un très joli moment dans ce “parc”, les enfants se sont régalés et nous aussi, un moment hors du temps d’où l’on ressort avec le sourire.

 

Stocken

En farfouillant sur Park4night nous avons trouvé un petit endroit sympa au bout d’une route improbable du genre que nous affectionnons par dessus tout, celle dont on ne sait jamais si on va y trouver un trésor ou si nous allons nous retrouver dans une belle galère. Nous arrivons dans un petite crique battue par les vents et nous arrêtons pour découvrir les lieux. Malheureusement il y a déjà 3 ou 4 véhicules, des trentenaires Belges sympa avec des enfants avec qui je sympathise et qui nous propose de partager avec eux quelque frites qu’ils sont entrain de préparer et sirotant des bières. Pendant ce temps des Suédois se baignent alors qu’il fait un froid de canard, mais pour eux tout va bien… 

Nous choisissons de ne pas rester parce  que le vent se renforce et qu’on aimerait bien manger du poisson et se mettre un peu à l'abris…

Pour tout savoir sur Pilane cliquez ici 

Nous nous dirigeons alors vers le petit village de Stoken à  quelques km.

Le village est agréable mais désert. En revanche il est totalement typique voir même atypique avec ses maisons posées sur pilotis.

Nous décidons de dormir au centre du village sur le parking du port car il y a vraiment trop de vent. En revanche pas un seul commerce, pas de restaurant ni de quoi que ce soit hormis un camping où visiblement vont tous les camping-cars. Nous apprendrons le lendemain que ce village est une sorte de lieu de villégiature et qu’en Juillet il est impossible de venir s’y garer car il y a 200 Suédois qui viennent ici et chaque place de parking appartient à quelqu’un. Nous en profitons pour faire des image et nous ravir de ces paysages.

Sur les conseils d’un villageois nous nous rendons dans le village suivant où paraît-il on mange très bien pour pas cher… une fois sur place je regarde les avis sur Google et là franchement ça ne donne pas envie… Au final ce sera sandwich pour tout le monde.

ATTENTION : Passé le 15 Août il n'y a plus personne pour vérifier les parkings, mais avant cette date les parkings sont payants par le biais d'une appli et visiblement ça ne plaisante pas trop. Nous saurions donc que trop vous recommander d'aller soit au camping, soit de télécharger l'appli afin d'être en règle avec le fonctionnement de ce pays !

 

Fjällbacka

C’est un ancien port de pêche planté sous une falaise de granite, haut en couleur avec ses maisons rouge, son port et surtout son histoire puisque Ingrid Bergman y séjournait régulièrement et lui a donnée ses  lettres de noblesse. Un endroit qui vaut le coup d’oeil, mais attention c’est aujourd’hui un village qui vit principalement du tourisme où il peut parfois être compliqué de se garer avec nos grands véhicules.

Où se régaler ?  On pourrait s'attendre ici à trouver un nombre impréssionant de poissoniers , mais non , et c'est chez Fjällbacka fiskaffär le bon endroit où l’on peut acheter du poisson frais ou fumé ou en conserve. Les notes sur google sont plutôt mitigées mais pour nous ça s’est bien passé, d’autant que nous y avons rencontré un couple de Français qui avait passé 5 ans en Suède et qui connaissait parfaitement les habitudes culinaire Suédoises, nous avons donc pu faire nos choix grâce à leurs conseils éclairés.

 

Ne sachant où nous allions passer la nuit, nous nous sommes une nouvelle fois tournés vers Park4Night pour trouver un endroit tranquille... En bord de route !

Situé à la sortie du village près d’un pont nous avons vu que 2 véhicules immatriculés en France y étaient stationnés. C’est suffisamment rare en Suède pour que cela nous interpelle d’autant que l’un est un fourgon affichant fièrement un petit 34 sur son immatriculation. Ni une ni deux je m’en vais faire connaissance avec cette famille de 2 enfants avec qui nous prenons un apéro tous ensemble dans leur étroit véhicule à 8 donc… Mais étonnement nous avons pu nous y tenir sans aucun problème et sans se gêner trop, ce qui nous a pas mal intrigué car la configuration de leur fourgon était particulièrement bien pensé pour voyager à 4.

A voir :​

  • On peut aller découvrir les îles en bateau, ou tout simplement monter sur le “toit du village” à travers la roche pour un panorama unique.

  • Il faut distinguer la ville haute où se situent globalement les commerces, et la ville basse où se situent les restaurants et le port.

A noter :

  • Où se régaler ?  Fjällbacka fiskaffär est l’endroit où l’on peut acheter du poisson frais ou fumé ou en conserve. 

  • Un univers à part : Les Suèdois ont un mode de vie pas vraiment calqué sur le notre ça nous l’avons bien compris, mais quelle ne fût pas ma surprise quand dans le levé du jour en faisant voler le drone, je vis arriver 4 kayaks, 2 équipages de femmes et 2 équipages d’hommes arrivants de je ne sais où à 5h du matin après ce qui semblait être une longue expédition vue leur accoutrement. C’était assez surréaliste !

 

Un bond dans le temps nous propulse à l'âge de bronze, le musée de Tanum nous renvoi à nos origines...

Peintures rupestres de Tanum

Un site historique qui retrace la vie des Suédois à l’âge de bronze. Le site est divisé en 4 endroits où ont été retrouvés sur la roche des peintures (qui sont en fait des gravures qui ont été pour la plupart recouverte de peinture rouge afin qu’elles soient visibles pour le public sans quoi ce serait bien compliqué).

La première partie est un musée qui se visite gratuitement, derrière lequel il y a un village d’époque reconstitué et une immense balade durant laquelle vous découvrirez ces ensembles de peintures racontant la vie de l’époque.

On s’y balade par des chemins ou des passerelles en bois, c’est très agréable, les tableaux explicatifs sont en Suédois/Anglais.Allemands et parfois en Français.

Nous avons eu la chance de pouvoir nous joindre à une visite guidée en Anglais, gentiment invités par l’animatrice alors que nous prenions des photos.

Là encore nous avons été surpris car si la visite du site est entièrement gratuite, le prix de la visite guidée est de 50€/pers. Gloups !

Nous avons donc profité de cette aubaine qui ne semblait visiblement pas lui poser de problème.

Nous n'avons pas visité les 4 sites mais seulement 2 hélas, nous gardons un peu de suspens pour notre prochain passage, mais nous avons beaucoup aimer les sites que nous avons visité.